Lieu

LMX 219
120, rue Université privée Pavillon des Sciences sociales pièce 10005
Catégorie

Plus d'Infos

Lire la suite

Date

11 Fév 2020
Expired!

Heure

5:00 pm - 7:00 pm

Droits humains et extractivisme au Chili

February 11.

5 – 7 pm.

Room lmx 219.

Speakers:

Isabel Orellana, Centre de recherche en éducation et formation relatives à l’environnement et l’écocitoyenneté, UQAM;

Marie-Christine Doran, Observatoire violence, criminalisation et démocratie, Université d’Ottawa;

Ricardo Penafiel, Groupe de recherche sur les imaginaires politiques en Amérique latine, UQAM;

Gonzalo Bustamante Rivera, Centre des droits humains, Universidad de la Frontera, Temuco, Chili;

Kirsten Francescone, MiningWatch Canada

Chairs/animatrices: Joyce Portilla et Karine Vanthuyne, GRITE, uOttawa

Human Rights Violations associated with Canadian Mining Activity

Publicado por Territoires de l’extractivisme / Territories of Extractivism – GRITE en Miércoles, 11 de marzo de 2020

Du 18 au 27 janvier dernier, les professeur-e-s Marie-Christine Doran (uOttawa) Isabel Orellana (UQAM) et Ricardo Penafiel (UQAM) ont participé à la « Mission canadienne d’observation des droits humains au Chili », organisée par un collectif québécois de solidarité avec ce pays. Cette mission avait pour but de faire la lumière sur les violations de droits humains au Chili depuis les soulèvements populaires d’octobre 2019, et d’interpeller le gouvernement canadien à briser le silence à ce sujet. Après les présentations des professeur-e-s Orellana, Doran et Penafiel sur leurs observations sur le terrain, et celle du professeur Gonzalo Bustamante (Universidad de la Frontera, Chili) sur la situation du peuple Mapuche dans ce contexte, la coordonnatrice pour l’Amérique latine de MiningWatch Canada, Kirsten Francescone, commentera sur les liens possibles entre le silence du gouvernement canadien sur la situation au Chili et les investissements miniers et aquatique d’origine canadienne -l’eau ayant été privatisée au Chili.